bellesmecaniques

La mise à jour pour le service de tarification de Porsche

Porsche prépare une nouvelle déclinaison de sa berline 100 % électrique Taycan. Une surprise ? Non, pas vraiment. Il y a fort à parier qu’il s’agisse de la Porsche Taycan propulsion, déjà commercialisée en Chine.

Le constructeur allemand Porsche a publié une mystérieuse photo sur Twitter dans laquelle figurent quatre Porsche Taycan. On y voit apparaître le modèle Turbo au premier plan ainsi que les Turbo S et 4S derrière. Et donc, quel serait donc ce dernier modèle, placé un peu derrière la Turbo mais toujours au premier plan, à gauche, dont le nom est encore caché ? Allez, nous sommes persuadés à 99 % qu’il s’agit de la Porsche Taycan propulsion qui est commercialisée en Chine depuis le mois de juin. Il n’était pas du tout certain qu’elle soit importée chez nous. Mais il semblerait que Porsche ait changé d’avis.

Une version plus accessible, toujours performante

En Chine, c’est facile, elle s’appelle Taycan, tout court (voir photo ci-après). Elle devrait sans nul doute adopter la même appellation chez nous. Elle permettrait à Porsche de proposer un modèle au tarif plus attractif et donc de viser une clientèle plus large, car aujourd’hui, il faut tout de même compter au minimum 109 414 € pour le modèle 4S. Cette Taycan devrait être proposée à moins de 100 000 €. Reste à connaître le prix définitif.

Ses 408 ch entraînant les seules roues arrière lui permettent de réaliser l’épreuve du 0 à 100 km/h en seulement 5,4 s. Son autonomie est donnée à 414 km sur l’ancien cycle NEDC. En optant pour l’accumulateur de 93,4 kWh des Turbo et Turbo S, elle pourrait théoriquement atteindre les 489 km sur une seule charge. C’est correct, mais loin des 639 km minimum annoncés par Tesla pour sa Model S… sur le cycle WLTP, beaucoup plus sévère ! Bref, pas de quoi pavoiser. À vérifier qui plus est avec nos mesures.

Porsche affirme que sa Mission E peut passer de 0 à 100 km/h en moins de 3,5 secondes. Toutes les statistiques du concept-car semblent avoisiner celles du mode « Ludicrous » de la version P90D de la Model S : 2,8 secondes pour atteindre 100 km/h, 763 chevaux sous le capot et plus de 500 kilomètres d’autonomie. En outre, la Mission E disposera des quatre roues motrices et directrices.

Avec son port de charge propriétaire de 800 volts dénommé Porsche Turbo Charging, la batterie peut atteindre 80% de ses capacités en seulement 15 minutes. Le Supercharger 400 volts de Tesla détient pour l’instant le record de la rapidité de chargement, avec 80% atteints en près de 30 minutes.

En résumé, la Mission E n’est encore qu’un concept-car. Elle dispose de lignes attractives et d’un large éventail de technologies, mais elle n’est pas sur le marché à l’heure actuelle, à l’inverse de la Model S qui est vente depuis quelques années déjà. Porsche ne sait pas si sa Mission E ou une version approchante franchira un jour le cap de la production commerciale.

Dans l’hypothèse où ce concept deviendrait réalité, la version commerciale de la Mission E et son prix pourraient apparaître sur les salons aux alentours de 2019.

Quitter la version mobile